jeudi 29 décembre 2011

POMMES A LA CANNELLE en gratin


Haut du formulaire

Ingrédients
  • 8 Pommes Golden
  • 125 g de Sucre en Poudre
  • 1 cuillerée de cannelle en poudre
  • 4 Oeufs
  • 25 cl de Lait
  • 1 pincée de Sel

Bas du formulaire

Préparation de la recette

  1. Préchauffez le four à thermostat 7 (210°C).
  2. Beurrez le moule ou huiler le.
  3. Pelez, épépinez et coupez les pommes en rondelles.
  4. Saupoudrez de 25 g de sucre et une pincée de cannelle.
  5. Posez les dans le moule les unes sur les autres
  6. Prendre les œufs, le sucre, le lait , le sel et la cannelle, les mélanger, battre le tout.
  7. Versez le tout sur les pommes
  8. Faites cuire 40 minutes au four.

Servir tiède.

mardi 27 décembre 2011

crottes de chocolat délice




Ingrédients:
100 grammes de chocolat noir
80 grammes de beurre
100 grammes de sucre semoule
3 oeufs entiers
20 grammes de farine.
une cuillerée d'eau de fleur d'oranger
2 cuillerées de lait
Préparation:
Prendre une casserole, mettre le chocolat en carreaux cassés, le lait , la fleur d'oranger. Poser sur un feu doux remuer avec une spatule jusqu'à obtention d'une pâte onctueuse.
Rajouter le sucre et remuer jusqu'à ce que le sucre soit complètement mixé à la préparation.
Prendre fouet et rajouter hors du feu les oeufs un après l'autre un en passant le fouet sans s'arrêter, poser sur le feu continuer à battre à l'aide du fouet.
Mettre la farine et poursuivre avec le fouet quelques instants. hors du feu , poser la casserole.
Prenez des petits moules en papier ou plastique , verser la préparation à l'aide d'une cuillère (une pour chaque moule), poser sur une plaque et passer au four 170 degrés pendant dix minutes environ, passer à 200° ensuite pendant sept minutes.
Sortir du four , laisser refroidir.
Il est possible de rajouter à la surface de la préparation dans les moules, une pincée de cannelle , de la poudre d'amandes, ou du sucre.

dimanche 25 décembre 2011

PETITES BOUCHÉES AU CHOCOLAT

Ingrédients :

Trois tablettes de chocolat noir

150 gr de sucre poudre

250 gr de noix de coco, amandes ou noisettes.

Quelques noix décortiquées

Une cuillère d’eau de fleurs d’oranger

Deux cuillerées de miel

Une cuillère d’écorce d’orange râpée

Préparation

Faites un bain marie, mettre vos tablettes de chocolat à 70% de cacao à fondre .

Prenez vos moules (petits) en silicone ou en papier gaufré, les poser sur un plateau.

Remplissez chacun d’un tiers de chocolat fondu. Mettre de côté le reste du chocolat fondu.

Laisser refroidir , ensuite poser le plateau au congélateur.

Prenez la noix de coco râpé, ou des amandes moulues, ou alors des noisettes pilées, rajouter du sucre en poudre, rajouter une bonne cuillère d’écorce d’oranges râpée, une cuillère d’eau de fleurs d’oranger, deux bonnes cuillères de miel, mélanger le tout pour en faire une pâte molle.
Prenez le plateau contenant les moules du congélateur et mettre à l'intérieur de chacun, au dessus du chocolat une noisette de cette pâte. Ensuite prenez le chocolat mis de côté et verser dans chaque moule une cuillerée .Garnir la surface d’un cerneau de noix .

Remettre le tout au congélateur. Sortez les bouchées une dizaine de minutes avant de les servir.

Vous pouvez varier la recette en ne mettant que du chocolat fondu, du sucre et des fruits secs concassés. Utiliser aussi éventuellement du chocolat au lait.

Ce que veut dire la Vie :

Puisqu’il faut se reconstruire, j’essaie de voir la vie telle qu’elle devrait être pour optimiser tout.
La vie c’est regarder devant soi, garder sa jeunesse, celle du cœur, de son comportement et l’aimer.

J'aime la vie parce que j'aime les parents qui me l'ont donnée. J'aime la vie parce que j'aime ressentir les choses, par tous mes sens, par la pensée, par le vécu, J'aime regarder la vie, les gens vivre chacun son rythme. Avec des petits bonheurs, d’ immenses sourires, d'un tout petit rien faire un ruisseau de joie, une rivière où jouer, un fleuve de jouissance, un océan d'amour.

J'ai besoin d'optimisme. Besoin d'air, d'espoir, de lumière, de croire. J’aime me réveiller tôt sentir l’air frais, marcher, manger un beignet dégoulinant de miel, boire un café avec de la fleur d’oranger.
Vivre c’est parcourir un parchemin où il est possible de lire toute l'histoire des années passées, des moments mémorables difficiles et bons à revivre parfois.

A présent j’arrive à L'automne de la vie , j’ai un regard sur le printemps et l'été et aussi quelques projets en hiver...

L'AIL ET SES BIENFAITS

L’ail ,antibiotique naturel, est une panacée reconnue depuis l‘antiquité. Sa renommée a défié les temps, l'évolution de la médecine. Elle est à la fois curative et préventive. En effet, riche en éléments soufrés, iode, silice, ajoène, etc. L'ail contient aussi de l'allicine qui stimule la circulation sanguine et tue les bactéries. Il est riche en acides animiques, germanium, calcium, cuivre, zinc, potassium, magnésium, sélénium, zinc, vitamines A, B 1 et C, des acides gras essentiels (Vitamine F) et des douzaines de composés antioxydants...

L'ail est : antibactérien, antiviral, antifongique, antiparasitaire, anti-tumoral, antioxydant, anti-inflammatoire, antiseptique, hypoglycémiant, vermifuge, diurétique,

Des chercheurs ont récemment prouvé que l'ail contient de l'ajoène qui, tout comme l'aspirine, empêche la coagulation du sang et, de ce fait, apporte une meilleure fluidité et protège le système contre les risques cardiovasculaires. Il diminue la tension artérielle et le taux de cholestérol.
Des études cliniques effectuées dans 15 pays ont démontré que l'ail pourrait freiner l'obstruction artérielle et même faire régresser ce processus, propriétés attribuables à la présence d'antioxydants capables de neutraliser les agents responsables de la destruction artérielle. On lui attribue la capacité de réduire les plaques d'athéromes et à prévenir la formation de nouvelles lésions.

L'iode et la silice contenus dans l'ail ont la propriété de dilater les capillaires, ce qui facilite la respiration et diminue les troubles respiratoires.

L'ail est bénéfique pour les personnes souffrant de diabète car à cause de ses propriétés hypoglycémiques : il réduit le taux de sucre dans le sang lorsqu'il est consommé de façon régulière.

L'ail apporte des effets sur le taux de cholestérol sérique, propriété contenue dans l'allicine.
L'allicine est formé d’un acide aminée convertie par une enzyme lorsque l'ail est coupé mastiqué et ingéré.
L'allicine se retrouve uniquement dans l'ail cru fraichement coupé et broyé.

Ail et Cancer : C'est dans le domaine du cancer que l'ail semble remporter ses plus grandes victoires. Selon plusieurs revues médicales (American Chinese Medecine, Science, Journal of Urology), l'ail peut réduire les tumeurs même malignes.
L'ail augmente le taux de combativité du système immunitaire pour protéger notre système, notamment dans certains types de cancer comme celui du sein, de l'estomac, du côlon et de la peau. l'ail diminue la progression de champignons parasites et aide à détruire les cellules cancérigènes.


JOYEUSES FETES DE HANOUKA


Depuis quelques jours, nos maisons sont illuminées par les lumières de HANOUKA

Que chacune d’elles illumine votre vie et votre espérance,

Que dans chaque foyer règne Joie et Bonheur, la Paix et l’Amour.



LE CITRON :UN PRODUIT MIRACULEUX

Le citron est 10.000 fois plus puissant que la chimiothérapie !!

Cet article n’est pas le mien, mais je voudrais vous faire part de cette découverte extraordinaire de l’Institut de Sciences de la Santé de Baltimore :

Le citron (citrus) est un produit miraculeux pour tuer les cellules cancéreuses.
Il est 10.000 fois plus puissant que la chimiothérapie.
Pourquoi ne sommes-nous pas au courant de cela?
Parce qu’il existe des laboratoires intéressés par la fabrication d’une version synthétique qui leur rapportera d’énormes bénéfices.
Vous pouvez désormais aider un ami qui en a besoin en lui faisant savoir que le jus de citron lui est bénéfique pour prévenir la maladie.
Son goût est agréable et il ne produit pas les horribles effets de la chimiothérapie.
Si vous en avez la possibilité, plantez un citronnier dans votre patio ou votre jardin.
Combien de personnes meurent pendant que ce secret est jalousement gardé pour ne pas porter atteinte aux bénéfices multimillionnaires de grandes corporations ?
Comme vous le savez, le citronnier est bas, n’occupe pas beaucoup d’espace et est connu pour ses variétés de citrons et de limes.
Vous pouvez consommer le fruit de manières différentes: vous pouvez manger la pulpe, la presser en jus, élaborer des boissons, sorbets, pâtisseries, …
On lui attribue plusieurs vertus mais la plus intéressante est l’effet qu’elle produit sur les kystes et les tumeurs.
Cette plante est un remède prouvé contre les cancers de tous types. Certains affirment qu’elle est de grande utilité dans toutes les variantes de cancer.
On la considère aussi comme un agent anti microbien à large spectre contre les infections bactériennes et les champignons, efficace contre les parasites internes et les vers, elle régule la tension artérielle trop haute et est antidépressive, combat la tension et les désordres nerveux.
La source de cette information est fascinante: elle provient d’un des plus grands fabricants de médicaments au monde, qui affirme qu’après plus de 20 essais effectués en laboratoire depuis 1970, les extraits ont révélé que:
Il détruit les cellules malignes dans 12 types de cancer, y compris celui du côlon, du sein, de la prostate, du poumon et du pancréas…
Les composés de cet arbre ont démontré agir 10.000 fois mieux que le produit Adriamycin, une drogue chimiothérapeute normalement utilisée dans le monde, en ralentissant la croissance des cellules du cancer.
Et ce qui est encore plus étonnant: ce type de thérapie avec l’extrait de citron détruit non seulement les cellules malignes du cancer et n’affecte pas les cellules saines.

Source : Institut de Sciences de la Santé, L.L.C. 819 N. Causez Street, Baltimore, MD 1201

Bar au Fenouil et citron



Ingrédients Deux poissons entiers bars, loup (taille selon le nombre de convives) De l’huile d’olive Trois citrons Deux beaux fenouils Poivre, sel ,curcuma Préparation Vider les deux poissons, et écailler les, faire trois entailles les côtés de chaque côté des poissons. Mettre à l’intérieur des poissons une cuillerée d’huile d’olives une pincée de citron, étalés sur toute la surface interne. Saler et poivrer, saupoudrer de curcuma. Préchauffer le four à 210°(th 6). Dans un grand moule ovale en général, verser 4 cuillères d’huile d’olive, Placer les poissons. Nettoyer et Laver les bulbes de fenouils, les couper en quatre sur la longueur. Les laisser macérer dans un bol avec deux cuillères d’huile d’olive et un citron pressé. Farcir le ventre des poissons des morceaux de fenouil. Couvrir les poissons du liquide huile citron dans lequel les bulbes ont macéré. Rajouter un demi-verre d’eau, mettre au four et laisser cuire environ une demi-heure. Arroser de temps à autre de jus de citron, ou en prélevant le jus du plat et recouvrant les poissons de ce liquide. Dresser ensuite le plat de présentation en décorant avec les pluches de fenouil, des rondelles fines de citron.
En dehors du fenouil qui aura cuit avec les poissons
Comme accompagnement on peut faire cuire des tagliatelles, des courgettes en rondelles grillées , des pommes de terre cuites sous papillotes.
Servir chaud.

mardi 20 décembre 2011

Lasagnes saumons - patates

Lasagnes saumons - patates

Ingrédients :

  • 1 kilo de pommes de terre
  • Une livre de saumon frais
  • 8à 10 tranches de saumon fumé
  • 25 cl de crème fraîche liquide et/ou deux œufs frais
  • Un demi bouquet d'aneth
  • Une cuillerée à café de poudre de roses
  • De l’huile
  • Du sel, du poivre

Préparation

Prendre les pommes de terre les laver, ôter la peau. Les laver, les découper en rondelles.

Dans une casserole mettre une bonne quantité d’eau , verser les pommes de terre découpées et faire bouillir.

Découpez le saumon en tranches épaisses et le saumon fumé en lanières. Ciselez le bouquet d’aneth .

Pendant ce temps, préparer votre four, mettez le thermostat sur 6.

Huilez le moule destiné à la préparation.

Dans le fond du moule mettre une couche de tranches de pommes de terre, recouvrir de lanières de saumon et morceaux de saumon frais. Saupoudrez de sel, poivre ,poudre de roses, un peu d’aneth ciselé.

A nouveau refaire la même opération pour une deuxième couche, ensuite jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’ingrédients.

Versez la crème liquide et/ou les deux œufs frais battus, sur la surface du moule.

Mettre au four. Laisser cuire environ 15 à 25 minutes.

Servir ce plat chaud à la sortie du four.

Comme variante à ce plat, On peut garnir aussi la préparation en rajoutant des olives dénoyautées et découpées sur la surface, arroser avec un vin blanc léger.

dimanche 18 décembre 2011

Poulet mariné laurier sauce

Ingrédients :

4 blancs de poulet
8 feuilles de laurier sauce

5 cuillerées d'huile d'olive
Un citron
Une bonne cuillerée de vinaigre blanc
300 g de pâtes fraîches (tagliatèles)

Une cuillerée de marak ofDeux œufs (que l’on aura cuits durs)

Du sel Du poivre

Préparation

Laver et ciseler les feuilles de laurier.
Dans un saladier, verser l'huile d'olive, ajouter les feuilles de laurier ciselées, assaisonner.

Bien mélanger, ajouter les blancs de poulet , laisser mariner 20 à 30 minutes. pendant une demi heure.

Tailler en julienne le citron en zeste, blanchir 1 minute. Presser le citron et récupérer son jus.
Verser dans une poêle, et chauffer une cuillerée à soupe d’huile, y déposer les blancs de poulet, les faire juste dorer à feu vif. Baisser le feu, et poursuivre la cuisson minutes en les arrosant régulièrement, rajouter la cuillere de vinaigre, et continuer la cuisson. ensuite prélever le poulet, le réserver.

Dégraisser la poêle de cuisson, en versant le jus de citron, une cuillerée de marak of, la julienne de zestes de citron.Vérifier l'assaisonnement . Laisser mijoter jusqu'à réduction et obtention d'une sauce onctueuse. Maintenir au chaud.
Dans une marmite, jeter les pâtes à l'eau bouillante salée au gros sel.
Après cuisson, les égoutter, les faire sauter légèrement dans le contenu de la poêle.
Servir chaud et pour chaque grande assiette, déposer un blanc de poulet, un nid de pâtes et trois rondelles d’ œufs durs .
Décorer avec quelques feuilles de basilic et/ou persil.
Bon appétit

samedi 17 décembre 2011

Viande rouge : bonne ou mauvaise pour la santé ?

Par Virginie Plaut - Validé par Marie-Christine Boutron-Ruault, médecin et directeur de recherche à l’Inserm et Jean-Michel Lecerf, chef du service nutrition à l’Institut Pasteur de Lille

Pour les uns, la viande rouge serait le secret d’une bonne santé. Pour les autres, elle serait source de dangers. Cancer, cholestérol, diabète, surpoids…
Medisite a mené l'enquête.

La viande rouge est-elle cancérigène ?

Une étude internationale l’affirme : un gros consommateur, qui mange régulièrement plus de 160g par jour de viande rouge au sens large du terme, a 33% de risque en plus de contracter un cancer colorectal qu’une personne en consommant moins de 20g.
La cause ? Le fer et les conservateurs. Ces derniers favoriseraient l’apparition de composés nitrosés, cancérigènes, dans le système digestif. Le fer héminique serait, lui, à l’origine de réactions chimiques (dites de Fenton), productrices de radicaux libres
(2) (3) (4). Les autorités sanitaires conseillent donc de ne pas dépasser 300 à 500g de viande rouge (boeuf, porc, agneau) par semaine. Il faut privilégier au maximum le poisson et la volaille qui, elle, a un effet neutre sur le risque.
Pourtant, ce constat ne doit pas tourner à la psychose. "Ca concerne vraiment les excès", modère Marie-Christine Boutron-Ruault. "On trouve de tels niveaux de consommation en Amérique du Nord ou en Australie. C’est plus rare chez nous."Le fer dans la viande rouge : la quantité et la qualité. Et si le secret de Popeye était en fait le bifteck ? Plus que les fameux épinards, la viande rouge, notamment le boeuf, est particulièrement riche en fer.
Tout comme pour les protéines, ce n’est pas seulement la quantité qui est intéressante, mais aussi la qualité.
"Le fer 'héminique', d’origine animale, est beaucoup mieux assimilé que celui de source végétale",assure le Dr Jean-Michel Lecerf, chef du service nutrition à l’Institut Pasteur de Lille. Le taux d’absorption est d’environ 25%, contre 5% seulement pour le fer "non héminique".Or une déficience en fer n’est pas anodine :
elle peut notamment entraîner une diminution des capacités physiques et intellectuelles,
ainsi qu’une plus grande vulnérabilité aux infections.
La viande rouge est-elle à l’origine de maladies cardio-vasculaires ?

A plusieurs reprises, des chercheurs ont montré
une corrélation entre la consommation de viande rouge
et
l'hyperchorestérolémie et le diabète de type 2
De là à en déduire que la viande rouge est la cause de maladies cardio-vasculaires, il n’y avait qu’un pas à franchir… Mais selon Jean-Michel Lecerf :C’est plus le problème du style alimentaire dans son ensemble,
parce que la viande rouge en elle-même n’explique pas de tels résultats." Le Dr Boutron-Ruault partage son avis. "C’est plutôt lié à notre mode de vie occidental :
trop d’acides gras saturés ou hydrogénés à cause des huiles de palme et de coprah des produits industriels, trop d’omégas 6 présents notamment dans l’huile d’arachide.
Cela va bien au-delà de la viande."

Viande rouge : du zinc en prime On en parle peu mais le zinc est l’un des minéraux essentiels au bon fonctionnement de l’organisme. "Croissance, développement du goût, processus antioxydant, consolidation de nombreuses protéines… Il joue un rôle indispensable", assure le Dr Lecerf.
Avec 8,6 mg par portion de 100g,
le boeuf est l’une des sources naturelles les plus riches en zinc.
"
Normalement, avec une alimentation équilibrée et suffisamment abondante, nous n’avons aucun problème pour couvrir nos besoins", tempère Marie-Christine Boutron-Ruault.

Viande rouge : quelle quantité par semaine, à quelle fréquence ?

Comme toujours en nutrition, tout est dans la nuance : un peu de viande rouge, mais pas trop. L’idéal est d'en consommer deux fois par semaine (des portions de 100 à 150g).
Le mode de cuisson a aussi son importance : évitez les sauces trop grasses
ainsi que les viandes trop cuites au barbecue ou au grill. Préférez-les bouillies, mijotées
ou à la poêle avec un fond d’huile d’olive.
Et surtout variez les plaisirs !

Viande rouge, le plein de vitamines B

B1, B2, B5, B6, B12… Toute la famille (ou presque) des vitamines B se trouve en grande quantité dans la viande de boucherie, avec une mention spéciale pour la vitamine B12 (dont 50% des apports journaliers recommandés sont couverts par 100g de boeuf). Elle contribue entre autres à la constitution des globules rouges.
Là encore, les carences sont relativement rares : "elles sont surtout observées dans certaines maladies, notamment les gastrites atrophiques", reconnaît le Dr Boutron-Ruaul

Viande rouge et prise de poids

Alors que le monde entier est sous le charme du fameux régime Dukan
et de ses protéines à volonté, une étude a montré récemment qu’à apport calorique égal manger 250g de viande par jour entraîne une prise de poids d’environ 2kg sur 5 ans.
"Là encore, on pense plutôt à un problème de style de vie général ", explique le Dr Lecerf.
"La viande en elle-même n’est pas très calorique.
Evidemment, ça dépend des morceaux et des viandes.
Un faux-filet, un tournedos ou une escalope de veau contiennent peu de lipides.

Viande rouge : source de bonnes protéines

Défense contre les maladies, construction des os, renouvellement des tissus musculaires…, les protéines sont indispensables.
Or la viande rouge (au sens large : boeuf, canard cheval, veau, mouton, abats, charcuterie…) en regorge : 20 à 25g de protéines pour une portion de 100g.
Cerise sur le gâteau, ces
protéines sont d’excellente qualité. "Elles contiennent des acides aminés dits essentiels, que le corps ne synthétise pas naturellement", explique Marie-Christine Boutron-Ruault, médecin et directeur de recherche à l’Inserm. Et elles sont particulièrement bien assimilées par l’organisme.

Viande rouge : faut il avoir peur de la contamination par des vers ou parasites ?

"Il y a effectivement un vrai risque de contamination par les helminthes (tænia, ascaris), avec certaines viandes consommées crues ou insuffisamment cuites", reconnaît le Dr Boutron-Ruault.
"Les risques sont très faibles lorsque la viande est cuite", rassure Jean-Michel Lecerf. "Cependant, il faut prendre certaines précautions, et notamment faire cuire suffisamment. Quant à la mode de la viande ou du poisson crus, il faut s’en méfier."
Les règles d’hygiène sont donc à suivre encore plus scrupuleusement : optez pour une viande hachée sous vos yeux, faites-la cuire tout de suite ou bien congelez-la. Et surtout pas de décongélation à l’air libre, préférez le micro-ondes.

mercredi 14 décembre 2011

LA CUISSON EN PAPILLOTES

Cuire en milieu clos, sans matière grasse cuite, légèrement les viandes, les légumes, les poissons, les fruits afin d'en conserver les saveurs, les vitamines, les sucs.
C'est ultra facile et rapide.
Les cuisiniers français ont découvert cette méthode au XIX siècle , au démarrage avec du paier sous différentes formes , aujourd’hui cela a évolué vers le papier aluminium et les sachets transparents spécifiques à cette cuisson à l'étouffée.

Cette cuisine saine et savoureuse permet des présentations originales servies dès leurs sorties du four.
Avant de faire de la viande ou du poisson en papillotes, on peut le faire revenir très légèrement et les assaisonner puis les envelopper dans du papier aluminium ou sulfurisé ou dans les sacs spéciaux.
Les légumes sont blanchis (cuits à l'eau) avant d'être cuits en papillotes. Vous pouvez enduire le papier sulfurisé ou l'aluminium d'huile et y poser les aliments assaisonnés, épicés, garnis d'herbe, ensuite choisir la forme que vous voulez en prévoyant large afin de bien replier les papiers et laisser de l'air sur les aliments et bien fermer les bords.
La cuisson se fait au four, sur un gril ou alors dans de l'eau bouillante que vous réduisez pour laisser frémir et cuire.

La présentation se fait soit telle que dans leur papier et garni de persil coriandre, citron en rondelle, tomates, câpres et olives ou alors débarrassés du papier et présenté dans une assiette avec les légumes ou les viandes qui accompagnent .

CONFITURE GELEE DE ROSES


Ingrédients

500 g de pétales de roses

500 g de sucre en poudre

2 citrons

Éventuellement une poignée de grains de sésame, quelques pignons

Dans un faitout mettez environ 450 g de pétales de rose que vous aurez auparavant débarrassé de la partie blanche et lavés, rajouter d'environ un demi litre d'eau et le jus exprimé par les deux citrons.

Couvrir et mettre à feu doux, dés ébullition réduire, ensuite éteindre le feu et laisser de côté la préparation qui doit macérer environ une heure.

Une fois refroidie, prendre un morceau de mousseline, gaze et filtrer la préparation en pressant les pétales pour extraire le jus ou les sucs.

Mettez le jus exprimé dans une casserole rajouter environ 500g de sucre, selon la quantité de sucs recueillis.

Portez à ébullition , ensuite réduisez le feu et laisser mijoter tout en remuant pendant environ une demi heure, en veillant à la coloration.

A mi cuisson rajouter les 100gr de pétales de roses que vous avez mis de côté. Poursuivre la cuisson.

Mettez ensuite la préparation chaude soit dans des pots soit dans des bols réservés à cet effet. Rajouter à la surface les grains de sésame, et/ou les pignons.

Cette gelée, ne s’étale pas comme les autres confiture sur du pain ou des biscottes ,on la déguste à la petite cuillère comme accompagnement avec du thé ou du café ou des biscuits secs

dimanche 11 décembre 2011

NIKITOUCHES pâtes aux oeufs faites à la main


nikitouches maison - préparation pour Dafina du chabbat avec oeufs et dabahia

Ingrédients:
150 g de nikitouches
1 grande feuille de cèleri
Un poulet
Une poitrine de poulet
12 oeufs
Curcuma une cuillerée à café
Du sel
Du Poivre
Une gousse d'ail
Une cuillerée de marak of ( cube bouillon poulet)
Environ 200G de semoule fine
De l'huile

Préparation des pâtes
Casser dans une coupelle un oeuf entier, rajouter du sel, une pincée de curcuma
rajouter de la semoule au fur et à mesure en malaxant afin d'obtenir une pâte qui tient bien à la main.
Saupoudrer un plateau de semoule, Prendre la pâte en faire un serpentin rond entre les mains ; entre le pouce et l'index frotter la pâte et en extraire une petite bille d'un mm environ. C'est un tour de main à prendre...
Vous jetez au fur et à mesure sur le plateau les petites billes. Laisser à l'air afin qu'elles sèchent.
Les préparer la veille au moins du jour où vous voulez les cuisiner. Vous pouvez une fois sèches garder les nikitouches dans un flacon.

Préparation de la dabahia
Dans un récipient mettre trois oeufs entiers, les battre avec du sel et du poivre, la poitrine de poulet que l'on aura hachée, bien mélanger, verser dans un bol que l'on fera cuire au bain marie doucement dans une casserole d'eau bouillante. Cela donne une sorte d'omelette légère, de la forme du bol.

Préparation des oeufs
Prendre la quantité d'oeufs selon les convives. Mettre ceux ci dans la cocotte minute, saupoudrer de curcuma et un brin de cannelle, verser la quantité d'eau nécessaire et laisser cuire assez longtemps afin que les oeufs prennent la couler beige marron comme s'ils étaient cuits dans le sable. On peut aussi les cuire dans du sable que l'on aura mis dans un moule et passer au four.

Recette
Dans une cocotte mettre de l'huile, rajouter l'ail décortiqué, laver réduit en purée, le poulet découpé en morceaux, le sel le poivre, le curcuma, faire revenir sur feu vif, une fois colorée, rajouter de l'eau jusqu'aux anses et mettez le céleri coupé grossièrement ainsi que le marak of, laisser mijoter . Lorsque le bouillon est en ébullition jetez les pâtes, réduire le feu et laisser cuire lentement.
Quand c'est cuit, on transvase la "dabahia "du bol à la cocotte dans le bouillon et l'on continue la cuisson à feu doux pour que le tout s'imprègne.

C'est un plat que l'on dit léger et savoureux. Que l'on mange plutôt le samedi midi(chabbat).
Certains de nos anciens aimaient déguster cette "Dafina" accompagné de semoule de couscous . On mettait dans une assiette la graine et l'on rajoute dessus le bouillon, un morceau de poulet , un oeuf et un morceau de "dabahia".

Artichauts farcis


Ingrédients:
Une douzaine d’artichauts violette ou bretons (tazinè)
une botte de persil
4oeufs
une poignée de riz blanc,
Un gros oignon
au choix: De la viande hachée grossièrement(200G)
une poitrine de poulet
250 g de poisson haché merlan
une petite boite de thon
Du sel, du poivre, du curcuma, une1/2 cuillère à café de boutons de rose

Préparation
Faire bouillir deux oeufs afin de les durcir, les écaler ,les découper en tous petits morceaux blanc et jaune confondus.
Nettoyer les artichauts pour ne récupérer que les fonds dans une coupelle contenant du jus de citron afin qu'ils ne noircissent pas.
Laver le persil, en prendre la moitié, le ciseler.
Hacher votre viande, poisson, poulet, thon.
Laver l'oignon , le découper, le hacher très finement.
Dans un saladier mélanger la chair choisie, le persil haché, l'oignon haché, la poignée de riz, les oeufs découpés. Saler , poivrer, rajouter le curcuma et la poudre de rose. Bien mélanger , rajouter les oeufs que vous casserez dessus. Bien mélanger encore . Égoutter les artichauts, à l'aide d'une cuillère les farcir en bombant la surface.
Prendre un moule ou une plaque pour le four, Verser de l'huile et poser les artichauts un à un.
Laisser cuire à four moyen environ un bon quart d'heure.
Vous pouvez accompagner cette recette d'une bonne sauce tomate, bien relevée, ou alors au lieu de les faire cuire au four les faire cuire dans celle ci.

Lasagnes pommes de terre au saumon



Ingrédients:
Une livre de pommes de terre
un bouquet d'aneth
quelques feuilles de coriandre
6 oeufs
Deux cuillerées de chapelure
6 tranches de saumon fumé
Deux tomates fraiches
Du poivre , du sel, du curcuma
Eventuellement pour ceux qui aiment : deux cuillerées de câpres et une cuillerée d'harissa
Quelques olives noires pour la décoration

Préparation:
Laver les pommes de terre, les mettre à cuire dans un faitout et de l'eau froide
Quand elles sont cuites, les rincer, les éplucher et les couper en lamelles
Laver les oeufs , en mettre deux à durcir dans une casserole
Les rincer ensuite et les écaler . Les découper en rondelles
Prendre un moule rectangulaire, huiler la surface, poser une rangée de pommes de terre, parsemer de feuilles d'aneth et coriandre (lavée ciselées), du sel(selon goût, le saumon est salé) du poivre du curcuma, rajouter sur la surface quelques cuillères de tomates fraiches préalablement nettoyées et mixées, quelques cuillerées d’œufs crus mélangées comme pour une omelette ; poser dessus deux tranches de saumon fumée, recommencer l'opération deux fois encore pommes de terre,tomates, saumon etc..Ensuite sur la surface du pain lasagnes passer une cuillère d'oeuf battue, parsemer de
chapelure, poser dessus quelques câpres et décorer avec les olives.
Cette recette se déguste chaude ou froide selon que l'on en fait une entrée ou un plat de résistance.
Dans ce dernier cas, on l'accompagne d'une salade frisée ou d'endives.



jeudi 8 décembre 2011

LE SIROP D’ORGEAT (rouzatta) à ma façon


Liqueur à base d’amandes, cette boisson très prisée par les tunes , est fabriquée maison, artisanalement et à présent conditionnée en production.

A base d’amandes, très sucrée, elle a un parfum d’amandes amères et une texture particulière blanche. Le sirop d’orgeat se boit délayé dans un verre d’eau fraiche.

Ingrédients :

Une livre d’amandes sèches

+- 700 grammes de sucre (ou plus selon les goûts)

150 grammes d’amandes en poudre

Extrait d’amandes amères

Quelques cuillères d’eau de fleurs d’oranger

2 litres et demi d’eau

Préparation :

Prendre les amandes que l’on a moulues grossièrement et que l’on aura auparavant trempées une nuit et nettoyées de leur peau (ou les acheter déjà blanchies).

Les mettre dans un faitout avec la quantité d’eau, la poudre d’amandes et les 400g de sucre.

Faire bouillir doucement. Dès que cela bout, arrêter la cuisson.

On laisse reposer le mélange pendant une nuit.

Poser ensuite le faitout sur le feu et faire à nouveau bouillir lentement.

Une fois refroidi, A l’aide d’un tamis fin ou une grande passoire, laisser filtrer le mélange.

On rajoute environ 200 grammes de sucre et l’on remet à nouveau le mélange filtré sur le feu.

Encore sur le feu, on rajoute au sirop obtenu après ébullition, deux cuillerées d’eau de fleurs d’oranger et une dizaine de gouttes d’amandes amères.

Quand le sirop est froid, le verser dans des bouteilles en verre.

Ce sirop se conserve au réfrigérateur.
Servir frais dans des verres dans lesquels , vous mettez une quantité de sirop complétée par de l’eau fraiche.

Le rituel tunisien veut que l’on boive cette mixture en y trempant des biscuits maison que l’on appelle croquants.

mercredi 7 décembre 2011

LA RAISON DE MON ABSENCE SUR CE BLOG ET DE MON SILENCE




LE TEXTE QUI SUIT EXPLIQUE MON ABSENCE ET LA RAISON POUR LAQUELLE CE BLOG N'A PLUS ETE ALIMENTE.

Mon époux, Simon BELLAICHE , nous a quittés, après une maladie qui l'avait longuement handicapé, il repose en paix actuellement au cimetière de Pantin à Paris.

Je profite de ce message pour remercier tous ceux qui se sont manifesté à l'occasion de sa disparition par leur présence, leurs messages et appels et leur exprime toute ma reconnaissance.

Désirée HADDAD BELLAICHE (alias Tata Ichtir)

Boxe - Disparition de Simon BELLAICHE


Adieu le «Prince de la Hafsia»

Un grand sportif de l'aube de l'Indépendance vient de nous quitter, laissant un immense chagrin au fond de chacun de ceux qui l'ont connu, sans pour autant nous faire oublier la carrière du boxeur de talent qu'il a été. L'ami sincère, le bon vivant serein, était d'une modestie désarmante. C'était toute une épopée qui a démarré au début de l'année 1956, à l'aube de l'Indépendance, aux côtés de ses compères, Sadok Omrane, feu Mohamed Ben Mohamed, Hattab Lahrizi, Habib Hafnaoui, Ahmed et son frère Lakhdar Lamine, Bouaziz, Ezzeddine Karoui, Félix Brami, Rezgui et Taher Guizani, Hamadi Ben Ali, Abdelmajid Ben Krid, Maâtoug Kheirallah, Mustapha Tarzan, Rubinot, Gianni Trapani, Fargeon, Nourreddine Dziri, Béchir Manoubi, Hédi Othmane, Hamadi Lahbib, Paul Cosentino, Moncef Zaïani, Habib Galhia, Hédi Djmel, Abdelwaheb Ayari et la liste est encore longue.

Il s'agit du regretté SimoN BELLAICHE, décédé le 13 juillet suite à une longue maladie (Parkinson) à l'âge de 70 ans.

Simon a débuté dans la boxe en 1956 à la salle de Joé Guez, à deux pas du local du journal La Presse à Tunis.

En 1959, il est médaillé aux Jeux panarabes à Beyrouth et devient parallèlement champion de Tunisie (poids coq). En 1960, il conserve son leadership dans la même catégorie. En 1961, il devient champion de Tunisie amateurs dans la catégorie des plumes.La même année, il décroche le titre de la coupe de l'Equipe de Paris offert au meilleur styliste. Au palmarès de Simon Belaïche, 102 combats, 97 victoires, 2 défaites et 3 matches nuls.

Lundi 28 juin 2010, l'ambassade de Tunisie en France a organisé, au siège de l'Unesco, une rencontre littéraire et sportive autour du livre hommage de Désirée Haddad Belaïche dédié à son mari, le boxeur tunisien Simon Belaïche, qui retrace fidèlement le «destin d'un champion, fier de représenter le drapeau tunisien, et qui a voué toute sa vie à son pays avec une reconnaissance incommensurable».

Devant un public de passionnés du noble art, Désirée Belaïche a passé en revue avec beaucoup d'émotion le parcours du champion hors normes, connu pour sa générosité et son sens du partage.

Dans ce même livre, sa fille unique Valérie a tenu à remercier son père, «le Prince de la Hafsia», pour lui avoir inculqué des valeurs comme la richesse de la différence, l'importance de la transmission de la mémoire ou encore le respect des racines ancestrales.

Le regretté Simon Belaïche, après une carrière bien entamée en Tunisie et en France en tant que boxeur, a marqué de son empreinte la boxe tunisienne avec son sublime style. Tahar Belhassen disait de lui : «Simon est un boxeur complet, il a de la classe, sur le ring, il est courageux, c'est un fonceur.â-àIl était toujours fier d'appartenir à son pays natal, la Tunisie».

Adieu l'ami Simon, que ton âme repose en paix!

Farouk Dahmani

15 Juillet 2011

FOIES DE VOLAILLE VARIANTES

INGREDIENTS
une dizaine de foies de volaille (4personnes)
Un oignon
une gousse d'ail
quelques olives vertes dénoyautées
deux petits citrons confits
une poignée de câpres
quelques feuilles de persil
4 petits piments rouges (bakloutis) macérés
huile d'olives
une pincée de poivre
une pincée de curcuma

Laver et dénerver les foies. Dans une sauteuse mettre l'huile d'olives, l'oignon nettoyé, lavé, coupé en lamelles, l'ail nettoyé et coupé en lamelles. poser dessus les foies et laisser revenir à feu doux en remuant de temps à autre. Saupoudrer de poivre, curcuma, rajouter le persil lavé et ciselé finement. Bien remuer, ensuite mouiller avec un bon verre d'eau, verser les olives découpées, les piments le citron confit en petits morceaux, les câpres, laisser cuire doucement.
Quand la sauce est réduite éteindre et mettre de côté.

Servir chaud accompagné d'un riz rond parfumé au coriandre .

samedi 26 février 2011

FARFALLE AU SAUMON SAUCE CITRON

Ingrédients:
Une livre de pâtes farfalle (papillons)
Trois tranches de saumon fumé
Une cuillerée de feuilles de basilic ou en poudre
De l'huile d'olive
Un citron
Quelques gousses d'ail
quelques câpres
Sel, poivre

Mettra de l'eau à bouillir dans un marmite, jeter les pâtes dans l'eau bouillante salée . Laisser cuire "al dente".
Égouttez, gardez au chaud.
Dans un wok ou une grande poêle mettez un filet d'huile rajoutez le saumon fumé découpé en petits carres, râpez dessus la peau d'un citron, l'ail écrasé, faire revenir le tout. Versez dessus les pâtes bien égouttées, mélanger et poursuivre en remuant, saupoudrer de basilic, vérifiez le sel, une pincée de poivre. Faire sauter le tout pour que le mélange prenne.
Servir chaud en rajoutant un filet d'huile d'olive et une rasade de jus de citron.


le décès de mon jeune neveu Olivier (le 10 décembre dernier) m' a éloignée de mon quotidien.

ME REVOILÀ !
je vais essayer de reprendre plus régulièrement mes recettes, les conseils, les trucs, nos traditions, nos coutumes, quelques extraits de notre mémoire.